Et si on parlait de la reconnaissance de ton temps de travail!?

J’entends souvent des artisans d’art désabusés dire : “les gens ne se rendent pas compte du travail et du temps qu’il y a derrière chaque pièce”.

J’ai moi-même souvent ressentie ce besoin, cette attente. J’avais l’impression que si le public percevait le temps passé sur une pièce, alors mon besoin de reconnaissance était satisfait et mon sentiment d’illégitimité, rassuré.

En fait, aujourd’hui, ce constat me rend triste parce que si tu penses que ton travail se résume au temps que tu y passes, tu te sous-estimes beaucoup. Je pense que ce que tu apportes à tes clients, c’est bien plus grand que ça.

Ce qui t’empêche d’avancer, d’obtenir des résultats supérieurs dans tes démarches commerciales et marketing, c’est de croire que le public achète ta technique.

Quelle importance qu’ils ne perçoivent pas ton temps de travail? Les gens n’achètent pas la difficulté de réalisation de la pièce. Après tout, ils n’ont même pas nécessairement à le savoir. Si tes pièces n’ont rien de plus à offrir que n’importe quel objet industriel à part le temps que tu y consacre, ça n’a aucune valeur pour le client.
C’est important de faire preuve d’humilité vis-à-vis de ça.

 

Ta problématique finalement, ce n’est pas que le public prenne conscience du temps de travail que représente chacune de tes créations, ça, c’est très secondaire. Ton vrai problème, c’est de faire comprendre au public la valeur de tes créations. C’est très différent!

Quand tu vas au resto, tu préfères un repas que tu as trouvé délicieux et qui t’a fait voyager (même si le cuistot n’a pas mis des heures à le concocter) ou un repas que tu as trouvé insipide et durant lequel tu t’es ennuyé (pourtant, le chef y a passé des heures!)?

Sincèrement, quand tu vas au resto, tu te fous du temps que passe le cuisinier à préparer ce que tu vas manger (sauf si c’est vraiment trop long, et là, ça t’irrite non?). Ce n’est absolument pas un critère déterminant dans ton appréciation du repas. D’ailleurs, non seulement ce n’est pas un critère déterminant, mais ce n’en est même pas un du tout, tu n’y penses même pas quand tu es assis à la table du resto devant ton assiette. Et c’est bien normal!

Tu crois vraiment qu’il y a une relation de cause à effet entre l’expérience que tu fais vivre à ton client et le temps que tu as passé à créer l’objet?

A la limite il peut y avoir une relation entre temps et qualité, et encore, c’est très discutable, mais va écouter ce que j’ai déjà dit sur la qualité et tu comprendras que ça n’a pas beaucoup d’importance non plus.

 

Ta fierté ne devrait pas se situer dans le temps que tu as passé, mais dans ce que tu vois dans les yeux de tes clients quand ils achètent tes pièces. Tu vaux plus que x heures de travail.

Tu ne te sens pas plus valorisé quand on te dit “wouah, je me suis senti la plus belle le jour de mon mariage grâce au collier que tu m’as créé” ou “wouah, j’ai impressionné ma belle-mère avec la vaisselle que tu m’as créé” plutôt que “incroyable tu as donc passé x heure de travail sur cette pièce!”?

Déjà, tu n’auras jamais ce genre de réflexion parce que ça n’intéresse personne (à par toi et peut-être tes collègues qui pratiquent le même métier et qui s’intéressent autant à la technique que toi).

Tu peux parler de ton temps de travail si ça intéresse tes clients ou que ça s’inscrit dans quelque chose de plus globale, un travail d’éducation par exemple, mais ce n’est en aucun cas un critère qui sera déterminant ou non dans la vente de tes produits. Ce n’est pas là que réside la valeur de tes produits et encore moins ta propre valeur.

Le temps que tu passes sur tes pièces, ce n’est vraiment pas le sujet, ça n’a d’importance que pour toi. C’est TA vision sur TON travail. Mets-toi à la place de ton client, adopte le point de vue du public et tu comprendras que le temps, finalement, c’est très anecdotique.

Vois plus grand que la technique. Je ne sous-estime pas la technique, au contraire. Elle est très importante dans ta pratique, mais elle est secondaire dans la promotion et la commercialisation.

 

Est-ce que, après la lecture de cet article, tu penses, tu réalises que tu accordes trop d’importance à la technique quand tu vends tes créations? Vois-tu différemment ton besoin de reconnaissance du temps que tu consacres à chaque pièce? Partage ton expérience en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *