La création, ça ne change pas une vie!

Aujourd’hui, je fais cette vidéo en réaction à la problématique qu’une créatrice a soulevée dans un groupe auquel j’appartiens. Elle nous explique avoir contacté un gourou du marketing pour l’éclairer sur la façon dont elle devait se vendre. Pour réponse, elle a eu droit à : “la création, c’est sympa, mais ça ne change pas une vie” en ajoutant qu’elle devrait peut-être plutôt vendre du service.

Franchement, ça m’a fait bondir. J’étais folle de rage.

 – La vidéo en résumé –

Un gourou du marketing, pour l’éclairer sur la façon dont elle devait se vendre, a dit à une amie créatrice ceci : “La création, c’est sympa, mais ça ne change pas une vie”.

Voilà exactement le genre de réflexion qui fait que nous, créateurs, nous nous sentons :
illégitimes
– superflus
– inutiles

C’est le genre de réflexion qui me fait bondir, voir qui me fait complètement sortir de mes gonds.

Si tu “te contentes” de vendre un objet, tel quel, sans vendre ce qu’il représente, il y a fort à parier que tu te sentiras illégitime et superflu encore un moment et que tu rameras à vendre et à faire comprendre la valeur de ce que tu fais.

Mais, ce n’est pas une fatalité de :
– ne pas savoir vendre
– ne pas réussir à communiquer

Tu pourrais très bien être à l’aise avec ça. Ca peut très bien devenir fluide pour toi.

Mais, en effet, si tu t’arrêtes à te dire que tu vends “juste” des dessins, des bijoux, des luminaires, … on ne va pas bien loin.

Au contraire, si tu arrives à comprendre :
pourquoi tu fais ça
– à exprimer que tu vends bien plus que ça
– que tu vends une véritable expérience
– que tu vends un outil de séduction, de confiance en soi, de valorisation sociale etc,
alors là oui, tu intéresses les gens, tu leur rends service, tu changes leur vie!

Elle est là la clé pour vendre, pour se vendre :
– comprendre la valeur profonde, la valeur cachée de ton travail
– sortir des qualités techniques et factuelles de tes créations (elle n’est pas là la vraie valeur de ce que tu vends!)

C’est vrai que c’est difficile à voir seul, quand ça te parait naturel et que tu créés par instinct. Ca nécessite :
– un vrai travail d’introspection, de recul et d’analyse
– de savoir qui tu es
– de savoir d’où te vient l’inspiration
– de savoir en quoi tu veux inspirer les autres
– de porter un regard différent sur toi et sur ton travail.

Et c’est tout l’enjeu de découvrir et construire une signature, une identité. Elle est vraiment là la clé pour vendre naturellement. C’est cette congruence entre :
– qui tu es
– ce que tu fais
– pourquoi et comment tu le fais
qui te permettras de trouver la fluidité dans la vente et la communication.

Et toi, as-tu déjà réfléchi à la valeur cachée de tes créations? Je t’invite à te poser la question et à partager en commentaire ou en privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *